Adam Smith, économiste du travail - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Économies et sociétés. Série AB, Économie du travail Année : 1979

Adam Smith, économiste du travail

Résumé

While Schumpeter claimed that reading the Wealth of Nations did not add much to economic analysis, he did recognize its important pedagogical values. This excessive presentation highlights the impact of Adam Smith on the development of political economy. Through his contradictions, but also through his sense of the links between economics and other moral and philosophical components of mankind, he has often been a source of inspiration for many economists, both for those who claimed to be inspired by his thought (division of labor, invisible hand, freedom of trade and industry, systematization of competition) and for those who rejected it (class struggle, human costs, relations of force, imperialism). He does not limit himself to disembodied analyses of the economy, he refutes slavery and colonization, and wishes to reject the trusts or agreements of the companies to prevent the rules of competition, just as he dislikes the workers' unions that can reduce the productivity and the economic development.
Si Schumpeter affirmait que la lecture de la Richesse des Nations n’avait pas beaucoup apporté à l’analyse économique, il lui reconnaissait des valeurs pédagogiques importantes. Cette présentation excessive met en lumière l’impact d’Adam Smith sur le développement de l’économie politique. Par ses contradictions, mais aussi par son sens des liens entre l’économie et les autres composantes morales et philosophiques des hommes, il a souvent été une source d’inspiration pour de nombreux économistes, aussi bien pour ceux qui se revendiquaient de sa pensée (division du travail, main invisible, liberté du commerce et de l’industrie, systématisation de la concurrence) que ceux qui la rejetaient (lutte des classes, coûts de l’homme, rapports de force, impérialisme). Il ne se limite pas à des analyses désincarnées de l’économie, il réfute l’esclavage et la colonisation, et souhaite rejeter les trusts ou ententes des entreprises pour empêcher les règles de la concurrence, tout comme il se mégie des syndicats d’ouvriers qui peuvent réduire la productivité et le développement économiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Adam Smith, économiste du travail.pdf (22.95 Mo) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-03461362 , version 1 (01-12-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03461362 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. Adam Smith, économiste du travail. Économies et sociétés. Série AB, Économie du travail, 1979, Série AB (11). ⟨hal-03461362⟩

Collections

UGA CESICE
44 Consultations
41 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More