Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Biomarqueurs des calcifications vasculaires : l’axe ostéoprotégérine/RANK/RANKL

Résumé : La meilleure connaissance des phénomènes physiopathologiques responsables de la minéralisation vasculaire permet d’envisager l’émergence de nouveaux marqueurs biologiques de calcifications vasculaires. La présence d’une matrice osseuse dans les artères calcifiées ainsi que des cellules ostéoblastiques démontre que les calcifications vasculaires sont un phénomène actif, puissamment régulé. Comme pour le métabolisme osseux, le système OPG/RANK/RANKL peut apparaître comme une plaque tournante des calcifications vasculaires. Des résultats convergents indiquent que la détermination de l’OPG circulante peut être un marqueur de calcifications. La voie OPG/RANK/RANKL représente également une cible thérapeutique potentielle dans les pathologies associées à une hyper-résorption osseuse.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02055673
Contributeur : Sarah Hamant <>
Soumis le : lundi 4 mars 2019 - 10:55:15
Dernière modification le : mercredi 15 juillet 2020 - 09:10:04

Identifiants

Collections

Citation

Anne-Sophie Bargnoux, Marion Morena, J. Arnaud, E. Cavalier, P. Zaoui, et al.. Biomarqueurs des calcifications vasculaires : l’axe ostéoprotégérine/RANK/RANKL. Annales de Biologie Clinique, John Libbey Eurotext, 2015, 73 (3), ⟨10.1684/abc.2015.1051⟩. ⟨hal-02055673⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

272