Les contestations de la transition économique et du caractère régulateur de l'économie de marché - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Cahiers de l'Espace Europe Année : 2024

Les contestations de la transition économique et du caractère régulateur de l'économie de marché

Résumé

La transition énergétique fait l'objet de débats. Le système économique dans son ensemble prend cette question par le « petit bout de la lorgnette », alors qu'il s'agit d'une question plus importante pour l'humanité, celle de sa survie. Les recherches politiques de « décarbonation » portent directement sur les premiers responsables du réchauffement climatique, en promouvant les énergies renouvelables aux dépens des énergies non renouvelables fossiles. Dans cette quête, ils ne prennent pas conscience qu'il n'y a pas substitution mais plutôt un empilement des sources énergétiques et la production d'énergies renouvelable doit être aussi contrôlée, car les technologies mises en place sont parfois énergivores. Dans ce cadre, le système économique amplifie la carbonation en l'absence d'une volonté collective réelle de prise en charge des dangers pour l'humanité du réchauffement climatique. Les actions collectives au niveau mondial sont contestées parfois même par les exportateurs d'énergies non renouvelables mais aussi par tous les intérêts économiques qui bénéficient de cette manne de réserves naturelles qu'ils ne souhaitent pas rendre obsolètes, en en faisant un capital « dormant ». Les actions entreprises ne sont pas à la hauteur des menaces pour la survie de l'humanité. Avec la valorisation de lois du marché produite avec la force par une information économique fournies presque monopolistiquement par les grandes puissances de l'argent, la liberté d'entreprendre prend le dessus sur l'avantage collectif conformément à la poursuite immédiate de l'intérêt individuel prôné par le capitalisme triomphant. Dans ce contexte, les démocraties sont victimes des technocraties et de la ploutocratie, dont les intérêts et les actions sont devenus sociétalement prioritaires. Il s'est développé une économie des « désirs » et de la consommation « signifiante », elle domine les espaces de la production mondiale, la richesse est devenue un objectif en soi, comme une affirmation de soi, qui pousse le bénéficiaire à choisir les moyens les plus efficaces pour engranger une fortune dans le cadre d'une compétition de façade réservée à des monopoles directs ou à des concurrences monopolistiques ou oligopolistiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Les contestations de la transition économique et du caractère régulateur de l.pdf (379.42 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04445149 , version 1 (07-02-2024)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04445149 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. Les contestations de la transition économique et du caractère régulateur de l'économie de marché. Cahiers de l'Espace Europe, 2024. ⟨hal-04445149⟩

Collections

UGA LIAMA CESICE
4 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More