La Crise de l'endettement des pays en développement - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 1987

La Crise de l'endettement des pays en développement

Résumé

The indebtedness of developing countries broke out in 1982. It directly challenges the stability of the international financial system. It is in the Latin American countries that this indebtedness is most worrying. The crisis is mainly due to the combination of an abundant supply of liquidity due to the oil shock and the recycling of capital, the restrictive monetary policies of the developed countries, the functioning of the Eurocredit market, the lax behavior of the banks, the flight of capital to the rich countries and questionable economic policies in the face of the immediate and growing needs of the developing countries. There has been talk of a generalized rescheduling, a moratorium, or even a unilateral repudiation of debts. The solutions envisaged by the Paris Club focused on rescheduling and restructuring. Several solutions were considered, such as the Rohatyn, Solomon, Baker and IMF Plans, although debt repudiation was not chosen. The solutions put in place were aimed more at managing short-term financial constraints, without providing sustainable solutions. It is mainly a question of the international system avoiding the collapse of the banks.
L’endettement des pays en développement a éclaté en 1982. Il met directement en cause la stabilité du système financier international. C’est dans les pays d’Amérique latine que cet endettement est le plus inquiétant. La crise est due principalement à la conjonction d’une offre abondante de liquidités due au choc pétrolier et au recyclage des capitaux, aux politiques monétaires restrictives des pays développés, au fonctionnement du marché des eurocrédits, au comportement laxiste des banques, à la fuite des capitaux vers les pays riches et à des politiques économiques discutables, face aux besoins immédiats et croissants des pays en voie de développement. Il a été question d’un rééchelonnement généralisé, d’un moratoire, voire même d’une répudiation unilatérale des dettes. Les solutions envisagées par le Club de Paris ont porté sur le rééchelonnement et la restructuration. Plusieurs solutions ont été envisagées, comme les Plans Rohatyn, Solomon, Baker et du FMI, étant entendu que la répudiation des dettes n’a pas été retenue. Les solutions mises en place ont eu plus pour objectif de gérer les contraintes financières à court terme, sans apporter de solutions durables. Il s’agit principalement pour le système international d’éviter l’effondrement des banques.
Fichier principal
Vignette du fichier
La Crise de l'endettement des PVD.pdf (30.57 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03466546 , version 1 (06-12-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03466546 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. La Crise de l'endettement des pays en développement. Economie monétaire et productive, Université des Sciences Sociales de Grenoble, 1987. ⟨hal-03466546⟩

Collections

UGA CESICE
21 Consultations
18 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More