La globalisation est-elle un facteur de sécurité et de paix ? - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2007

La globalisation est-elle un facteur de sécurité et de paix ?

Résumé

For the neo-classicals, liberal globalisation was supposed to lead to peace . This model was considered to be economically and politically optimal. Globalization was "happy". However, the facts have never validated this hypothesis, particularly because of the permanence of the stakes of state power. More seriously, globalization leads to a form of privatization of states and the artificial maintenance of American hegemony.
La mondialisation libérale devait, pour les néo-classique, conduire à la paix.. Ce modèle était jugé optimal économiquement et politiquement. La globalisation était « heureuse ». Cependant, les faits n’ont jamais validé cette hypothèse, du fait notamment de la permanence des enjeux étatiques de puissance. Plus grave, la mondialisation conduit à une forme de privatisation des Etats et au maintien artificiel de l’hégémonie américaine.
Fichier principal
Vignette du fichier
La globalisation est-elle un facteur de sécurité et de paix.pdf (4.47 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates et versions

hal-02682727 , version 1 (01-06-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02682727 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. La globalisation est-elle un facteur de sécurité et de paix ?. La guerre est-elle une bonne affaire ?, L'Harmattan, 2007. ⟨hal-02682727⟩

Collections

UGA CESICE
19 Consultations
23 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More