Dépenses militaires et dépenses sociales en Union soviétique - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue ARES Année : 1983

Dépenses militaires et dépenses sociales en Union soviétique

Résumé

L’Union soviétique repose sur l’idée d’un communisme international. L’Etat déclare alternativement sa vocation étatique nationale et sa vocation mondialiste. Les dépenses sociales seront privilégies dans le premier cas, les dépenses militaire dans le second cas. Les dépenses sociales ne peuvent être qualifiées ainsi, car c’est le Parti communiste, représentant du peuple, qui a le pouvoir et qui détermine lui-même les revenus de chaque travailleur. Il n’y a pas d’exploitation du prolétariat comme dans les pays capitalistes. Pour faire ce type d’étude, il faut faire des hypothèses sur les dépenses sociales de Moscou, estimer les dépenses militaires, puis résoudre plusieurs obstacles statistiques. Cette analyse économétrique met en évidence l’existence d’une relation unilatérale des dépenses sociales sur les dépenses militaires Les effets globaux des dépenses sociales et des dépenses militaires sur les grandes variables économiques sont souvent opposées. Les dépenses militaires sont partiellement dépendantes de l’évolution des prestations sociales, mettant ainsi en évidence le choix continuel à opérer entre l’économie de puissance et l’économie de bien-être.
Fichier principal
Vignette du fichier
Dépenses militaires et dépenses sociales en Union Soviétique..pdf (4.76 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-02514261 , version 1 (21-03-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02514261 , version 1

Citer

Alain Euzèby, Jacques Fontanel. Dépenses militaires et dépenses sociales en Union soviétique. ARES, 1983, 1982, V, pp.89-108. ⟨hal-02514261⟩

Collections

UGA CESICE
44 Consultations
19 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More