Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

De la métraduction à la transculturation : musique et « oralité populaire » dans Concierto barroco d’Alejo Carpentier

Résumé : Cet article est consacré au roman Concierto barroco d’Alejo Carpentier. À travers l’analyse de quelques motifs musicaux, il s’agit de manifester deux logiques à l’œuvre dans ce texte : la logique historique et la logique de la traduction. En faisant dialoguer des remarques critiques de Carpentier et des réflexions du traducteur et traductologue Antoine Berman, l’objectif est de montrer comment le « défi » représenté par la traduction de ce roman en français, comme d’autres œuvres littéraires latino-américaines, peut être rapporté à un « desencuentro linguistique et culturel » qui fait écho à la scène inaugurale au cœur de l’intrigue de Concierto barroco, à savoir le face-à-face entre Cortés et Montezuma. Le bref roman de Carpentier devient par là même une invitation à repenser la traduction dans sa solidarité avec la logique historique pour rendre justice à la créolité ou au polymétissage qui innervent ce texte ainsi que d’autres romans latino-américains.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02480126
Contributeur : Aurélien Talbot <>
Soumis le : samedi 15 février 2020 - 11:39:07
Dernière modification le : mardi 24 novembre 2020 - 16:00:09

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Aurélien Talbot. De la métraduction à la transculturation : musique et « oralité populaire » dans Concierto barroco d’Alejo Carpentier. ILCEA: Revue de l’Institut des langues et cultures d'Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie , ILCEA / ELLUG, 2020, ⟨10.4000/ilcea.9654⟩. ⟨hal-02480126⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

265