La finance, prédatrice des richesses - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année : 2019

La finance, prédatrice des richesses

Résumé

Summary: Despite (or because of) this liberalization demanded by banks and multinational firms, the economic and financial crises have continued to take different forms since 1991: the financial bubble, the balance of payments crisis, the financial panic, bankruptcy or moral hazard. Risk taking and speculation tend to become the main activities of banks in the financial sector. After a strong call in 2008 for a reform of the financial system, particularly with the BIS (Bank for International Settlements) or the European Union (MSU, Single Supervisory Mechanism, and MRU, Single Resolution Mechanism), the risks of a crisis are always high. Under the pressure of the banking system, the separation between commercial banks and investment banks is not always effective. Secondly, international financing rules are not always respected, and several banks have been accused of fraudulent transactions, particularly in the United States. Finally, financial innovation becomes an effective means of speculation. It facilitated tax evasion and encouraged governments to reduce taxes and public investment. The question arises whether banks still finance the economy, while still benefiting from the support of central banks. New systems come competition in the financial field, including crypto-currencies (bitcoin), pension funds and Islamic banks.
Document de travail sur Conflits et guerre économique » Pré-publication Grenoble 2019 Résumé : Malgré (ou à cause) de cette libéralisation réclamée par les banques et les firmes multinationales, les crises économiques et financières ont continué à se succéder sous des formes différentes depuis 1991 : la bulle financière, la crise de la balance des paiements, la panique financière, la banqueroute ou l'aléa moral. Les prises de risque et la spéculation tendent à devenir les activités principales des banques dans le secteur proprement financier. Après un appel fort en 2008 en faveur d'une réforme du système financier, notamment auprès de la BRI (Banque des Règlements Internationaux) ou de l'Union européenne (MSU, Mécanisme de surveillance unique, et MRU, Mécanisme de résolution unique). Cependant, La séparation entre les banques commerciales et les banques d'investissement n'est pas toujours effective, sous la pression du monde bancaire, dont plusieurs membres ont été accusées d'opérations frauduleuses, notamment aux Etats-Unis. L'innovation financière devient un moyen efficace de spéculation. Elle a facilité l'évasion fiscale et incité les gouvernants à réduire les impôts et les investissements publics. La question se pose de savoir si les banques financent encore l'économie, tout en bénéficiant toujours du soutien des banques centrales. Des systèmes nouveaux viennent la concurrence dans le domaine financier, notamment les crypto-monnaies (bitcoin), les fonds de pension et les banques islamiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
5.La finance, prédatrice des richesses31.pdf (605.19 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02151866 , version 1 (10-06-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02151866 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. La finance, prédatrice des richesses. 2019. ⟨hal-02151866⟩

Collections

UGA CESICE
368 Consultations
382 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More