Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

« L’épistémocritique à la lumière des études visuelles : enjeux et perspectives »

Abstract : L’articulation entre voir et savoir dont s’empare l’épistémocritique bénéficie, avec les études visuelles, de l’apport d’un certain nombre d’hypothèses. Plus généralement, les déplacements épistémologiques que les études visuelles – dans leur diversité – opèrent par rapport à l’histoire de l’art paraissent riches d’enseignement pour l’épistémocritique. Quel est l’impact de ce refus de hiérarchiser a priori entre les artefacts visuels pour l’épistémocritique, et sa réflexion sur les rapports entre connaissance savante et savoirs vulgarisés ? Quels enseignements tirer de la réinterprétation, par les études visuelles, des questions de temporalité et de chronologie ? Quels apports enfin identifier du côté du statut de l’image, de son potentiel de modélisation et de sa force paradigmatique, à la conjonction de l’histoire des sciences, de l’histoire des idées et de l’histoire des formes ?
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01956043
Contributeur : Delphine Gleizes <>
Soumis le : vendredi 14 décembre 2018 - 18:23:05
Dernière modification le : vendredi 31 juillet 2020 - 03:46:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-01956043, version 1

Collections

CNRS | UGA

Citation

Delphine Gleizes. « L’épistémocritique à la lumière des études visuelles : enjeux et perspectives ». Romantisme : la revue du dix-neuvième siècle, Armand Colin, A paraître, Epistémocritique, p. 78-89. ⟨hal-01956043⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48