Utiliser Twitter pour soutenir l’engagement cognitif et socio-affectif des primo-entrants à l’université - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur Année : 2014

Utiliser Twitter pour soutenir l’engagement cognitif et socio-affectif des primo-entrants à l’université

Résumé

Dropping out of the university, especially in the first year of bachelor’s degrees has become a national concern. Since 2007, various actions for supporting the students have been implemented in French universities within a longitudinal national programme aiming at increasing academic achievement in first cycle degrees whether before entering university, during the degree course, or even when students seek to enter the labour market. However, little actions has been taken in order to promote educational innovation despite the fact that, according to Tinto, there is a strong link between educational innovation and “heightened forms of engagement and, in turn, to student persistence ” (2006, p. 5). We examine the use of Twitter in a class in general linguistics in order to analyse changes in the relationship with students and to enhance their cognitive, social and emotional engagement. Based on analyses of the contents of the Tweets exchanged between students during the semester, and their answers to a questionnaire at the end of the course, we aim to understand to what the extent this objective was achieved. After reviewing the results, we will suggest improvements in order to replicate this experiment.
Le décrochage à l’université, surtout en première année de licence, est devenu, en France, une préoccupation nationale. A partir de 2007, dans le cadre du plan pluriannuel de formation « Réussir en licence », diverses actions d’accompagnement des étudiants ont été mises en place dans les universités, que ce soit avant l’entrée à l’université, pendant les études, ou même au moment où les étudiants cherchent à s’insérer sur le marché de l’emploi. Mais peu de mesures sont prises en matière d’innovation pédagogique. Or, selon Tinto, il existe un lien fort entre les innovations pédagogiques et « les formes les plus soutenues de l’engagement et de la persistance des étudiants » (2006, p. 5). Nous rendons compte d’une expérience d’utilisation de Twitter dans un cours de linguistique générale pour modifier la relation pédagogique et soutenir l’engagement cognitif et socio-affectif des étudiants. A partir de l’analyse du contenu des tweets échangés pendant le semestre, et des réponses apportées par les étudiants à un questionnaire à la fin du cours, nous étudions dans quelle mesure cet objectif a été atteint et proposons quelques pistes d’amélioration, dans la perspective de la reconduction de cette expérience.

Domaines

Education
Fichier principal
Vignette du fichier
RIPES (2014).pdf (567.74 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-01162491 , version 1 (08-11-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01162491 , version 1

Citer

Thierry Soubrié. Utiliser Twitter pour soutenir l’engagement cognitif et socio-affectif des primo-entrants à l’université. Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur, 2014, 30 (3), http://ripes.revues.org/865. ⟨hal-01162491⟩

Collections

UGA TICE LIDILEM
76 Consultations
4 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More