La mise en circulation des objets scientifiques. Organisation pratique et changements de statut. Le cas des escargots patrimoniaux du Mercantour - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Techniques et culture Année : 2012

La mise en circulation des objets scientifiques. Organisation pratique et changements de statut. Le cas des escargots patrimoniaux du Mercantour

Résumé

This article draws on the case of the Mercantour's rare snails to reflect on the modalities and effects of the circulation of scientific objects between different social worlds. It is based on a field survey that aimed to retrace the routes of the snail shells, from the Mercantour to the National Museum of Natural History, and to grasp the transformations that took place along these routes. I begin by presenting the two main sociological notions I use: that of "boundary object" (Star and Griesemer 1989) and that of "social life of things" (Appadurai 1986). I then present the genesis and development of the inventory of rare snails in the Mercantour, in which malacologists from the Museum and staff from the Mercantour national park cooperated very closely with one another. Next, I turn to the practical organization of the circulation of the shells and forms that accompany them. This circulation and the material, institutional and market organization that underpinned it allowed the transformation of the shells into scientific objects. While more or less clearly defined rules governed the circulation of shells and forms, some accidents occurred along the way: the shells and forms did not always follow the ideal trajectory. The last part of the article deals with the changes in status performed by the circulation of scientific objects. These changes concern both the scientific objects and those who circulate them. They are a strong motivation to become involved in the scientific undertaking and rendering movements invisible can thus generate an important amount of friction between the participants. Overall, the article shows that the circulation of scientific objects does not only allow the cooperation between different social worlds but also contributes to the reconfiguration of these worlds and their interactions.
Cet article réfléchit à l'organisation et aux effets de la mise en circulation des objets scientifiques entre des mondes sociaux différents à partir de l'exemple des escargots patrimoniaux du Mercantour. Il s'appuie sur une enquête de terrain, qui a visé à retracer les itinéraires des coquilles d'escargots, du Mercantour au Muséum national d'histoire naturelle et à saisir les transformations qui les ont accompagnés. Je commence par introduire les deux notions sociologiques principalement utilisées : celle d'objet-frontière et celle de vie sociale des choses, que j'emprunte respectivement aux travaux classiques de Star et Griesemer (1989) et d'Appadurai (1986). Je présente ensuite la genèse et le déroulement de l'inventaire des escargots patrimoniaux du Mercantour, dans lequel des malacologues du Muséum et des agents du parc national du Mercantour ont étroitement collaboré. Je m'intéresse alors à l'organisation pratique de la mise en circulation des coquilles et des fiches de relevé qui les accompagnent. La transformation des coquilles en objets de science a été rendue possible par leur mobilisation et par l'organisation matérielle, institutionnelle et marchande qui sous-tend cette mobilisation. Des règles plus ou moins clairement définies ont régi la circulation des coquilles et des fiches de relevé, qui a aussi été marquée par quelques accidents de parcours : les coquilles et les fiches n'ont pas toujours suivi la trajectoire idéale. La dernière partie porte sur les changements de statut opérés par la mobilisation des objets scientifiques. Ces changements de statut concernent à la fois les objets scientifiques et ceux qui les mettent en mouvement. Ils constituent une motivation forte de l'implication dans l'entreprise scientifique et l'invisibilisation des déplacements effectués peut alors constituer une importante source de friction entre les contributeurs à cette entreprise. L'article montre en définitive que la mise en circulation d'objets-frontières ne permet pas seulement la coopération entre des mondes sociaux différents mais contribue également à la reconfiguration de ces mondes et de leurs interrelations.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-00990154 , version 1 (13-05-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00990154 , version 1

Citer

Isabelle Mauz. La mise en circulation des objets scientifiques. Organisation pratique et changements de statut. Le cas des escargots patrimoniaux du Mercantour. Techniques et culture, 2012, 59 (2012/2), pp.224-241. ⟨hal-00990154⟩
146 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More