Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

De la recherche-création à la recherche-projet : un cadre théorique et méthodologique pour la recherche architecturale

Résumé : Nous assistons actuellement, après une première génération d’essais et d’explorations, à une consolidation des principes régissant la conduite de la recherche dans les disciplines du projet (ce que les Anglo-saxons rassemblent sous le terme de design). Si l’initiative en revient aux pays où l’enseignement de l’architecture, du design, du paysagisme, de l’urbanisme, des arts, s’effectue déjà en milieu universitaire, le développement systématique d’une politique de recherche se généralise désormais dans les écoles. Cependant, ainsi qu’en témoigne l’exemple français, la familiarisation avec les principes, la terminologie et les exigences de la culture du projet de recherche scientifique ne s’effectue pas toujours aisément pour ces disciplines orientées vers le projet de conception. La question centrale qui se pose est celle de la place du projet de conception dans le projet de recherche. C’est une question à la fois épistémologique (à quel type de connaissance et d’intelligibilité du monde nous conduit un regard plongé dans l’intentionnalité d’un projet sur le monde ?) et méthodologique (comment produire des connaissances valables, c’est-à-dire aussi générales ou universelles que possible, en raisonnant sur le cas singulier d’un projet de conception ?).La voie de réponse la plus fréquemment empruntée est celle de l’interdisciplinarité. Mais elle conduit bien souvent, selon nos observations, à une sorte de subsidiarité des disciplines du projet à l’égard des disciplines ainsi sollicitées, bien mieux établies dans la communauté de recherche scientifique et universitaire. Elle conduit, en fait, à une théorie « faible » de l’architecture. Une théorie « forte » serait envisageable, à condition de réviser les cadres théoriques dans lesquels est saisi habituellement l’acte architectural. Dans cette perspective, nous construisons notre argumentation ainsi : - Le cadre théorique le plus souvent utilisé pour rendre compte de l’acte de projet (artistique, architectural, paysager, etc.) est celui de la poïétique, un concept proposé par Paul Valéry et repris, depuis, par le groupe français de Recherches poïétiques. Cette perspective, centrée sur le faire et principalement sur l’objet résultant du projet, conduit à proposer la recherche-création comme modèle pour la recherche. - Si, plutôt que le faire, c’est l’agir qui nous paraît le plus indiqué pour rendre compte de toutes les dimensions du projet (objet, processus et acteurs), alors nous serons amenés à élaborer, non plus seulement une poïétique, mais une pragmatique de l’architecture et, par voie de conséquence, une méthodologie de recherche que nous appelons la recherche-projet. Nous nous appuyons sur des recherches entreprises depuis une bonne quinzaine d’années, au Québec et dans les pays anglo-saxons, et montrons en quoi le recours à la philosophie pragmatique (Peirce, James, Dewey), la philosophie pratique ou éthique (pour la dynamique d’acteurs), la phénoménologie de l’action (Arendt, Ricoeur) ou encore la rhétorique classique (pour l’aspect réflexif du projet) s’avère fécond pour mieux cadrer théoriquement les disciplines du projet. Enfin, nous décrivons comment ce revirement épistémologique et méthodologique, par lequel sont dialectisés théorie et pratique, infléchit parfois radicalement la recherche dans nos disciplines, en nous appuyant sur un ou deux exemples de projets de recherche réalisés ou en cours.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00978330
Contributeur : Françoise Acquier <>
Soumis le : jeudi 15 avril 2021 - 16:47:34
Dernière modification le : vendredi 16 avril 2021 - 09:56:16

Fichier

Findeli_Coste_Layout 1.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-00978330, version 1

Collections

Citation

Alain Findeli, Anne Coste. De la recherche-création à la recherche-projet : un cadre théorique et méthodologique pour la recherche architecturale. Lieux Communs - Les Cahiers du LAUA, LAUA (Langages, Actions Urbaines, Altérités - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes), 2007, Formes et pratiques de l'activité de recherche, pp.139-161. ⟨hal-00978330⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

856

Téléchargements de fichiers

9