Essai sur les mutations juridiques de l'action économique territoriale - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2000

Analysis of the changes occuring through the law related to the territorial economical action

Essai sur les mutations juridiques de l'action économique territoriale

Résumé

The territorial economical action aims at improving the developement of the enterprises over a particular place. The thesis tends to demonstrate how the law linked with this action has been changed when the national economy has become international and strongly competitive. In order to understand theses changes, we first have to understand how the State administration made use of this territorial economical action during the time it was sovereign in the economical field. It’s way of acting leaned on planning or the control over the enterprises. Then, it explains how the economical crisis, the competitive law, the growing weigh of the Local administrations had been harmful to the legitimacy of the State’s power in the field of economy. All these events put together, are the explanation for the fact that the State, less and less gets involved, first in directing the economy, then in favouring the economical developement through the national territory. The dynamism of the European Union and the Local administrations reduces the decline of the State’s capacities. These administrations have paved the way to a large number of economic interventions from and for the local territory. A new model of public interventionnism has appeared. The changes as regards the law of the territorial economical action also aim at creating a new type of the public regulation concerning the economy. This type of regulation dominated by the State’s interference is more and more hidden by a new kind of regulation characterized by the territorialisation of the public action. Around a less authoritative State we now see the strengh of many public administrations.
Par ces travaux de recherche en doctorat (1997-2000), il s’agissait de démontrer la construction d’un nouveau modèle administratif d’interventionnisme après ce qu'on a appelé la crise de l'Etat-providence. D’abord, il fallait décrire le droit de l’intervention territoriale de l’Etat pour localiser les activités économiques en période d’économie dirigée, c’est à dire dans une période cohérente caractérisée, malgré certains assouplissements, par la tentation dirigiste de l’Etat. Il était ensuite nécessaire de repérer les facteurs économiques, idéologiques et institutionnels qui ont sapé le monopole de l’Etat dans l’organisation administrative et mis en cause ses méthodes d’intervention (crise économique, imprégnation du droit de la concurrence, revendication de nouvelles compétences par les collectivités locales etc.). Le modèle de l’économie dirigée a été déconstruit et, avec lui, la façon traditionnelle dont l’Etat intervenait sur le territoire national. La deuxième partie de la thèse analyse l’équilibre du système juridique tel qu’il résulte du passage d’un certain type d’intervention publique pour encadrer l’économie, le type de l’économie dirigée par l’Etat, à un autre type basé sur une combinaison de compétences publiques, agencées par la loi ou par le contrat.
Fichier principal
Vignette du fichier
These JOYE dec2000.pdf (5.51 Mo) Télécharger le fichier

Dates et versions

tel-01137454 , version 1 (30-03-2015)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01137454 , version 1

Citer

Jean-François Joye. Essai sur les mutations juridiques de l'action économique territoriale. Droit. Université de Savoie, 2000. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01137454⟩
383 Consultations
3835 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More