Géolinguistique n° 23 - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
N°Spécial De Revue/Special Issue Géolinguistique Année : 2023

Géolinguistique n° 23

Giovanni Depau
  • Fonction : Directeur de publication
  • PersonId : 882620

Résumé

Issue 23 of the journal Géolinguistique brings together seven contributions highlighting subjects or works that are now at the centre of geolinguists’ thinking. The Linguistic Atlas of France is particularly highlighted (research into the material conditions of E. Edmont’s surveys, use of phytonymic data (wild flora) as part of the semantic motivation approach advocated by Mario Alinei. Another aspect is the lexical creativity in zoonymy through the designations of the guinea pig in the southern Italo-Romance varieties of Basilicate. The approach favoured by researchers working on semantic motivation, notably in the Roman Linguistic Atlas and the Atlas Linguarum Europae, is also present thanks to Corsican anemonyms (a very strong link between this phenomenon and representations of magical-religious beings). Only one article is devoted to phonetics, since its subject is considerations on the sound aspects of the Franco-Provençal variety of San Vito, an alloglot colony in Apulia, Italy. Finally, the perspective of multilingual geolinguistics is well represented by the contribution on the Verba Alpina enterprise, which focuses on a transnational linguistic area of convergence between three major Indo-European families: Romance, Germanic and Slavic.
Le numéro 23 de la revue Géolinguistique réunit sept contributions qui mettent en valeur des sujets ou des ouvrages aujourd’hui au centre de la réflexion des géolinguistes. L’Atlas linguistique de la France est particulièrement mis en avant : recherche de vérité sur les conditions matérielles des enquêtes de E. Edmont, exploitation de données phytonymiques (flore sauvage) dans le cadre de l’approche de la motivation sémantique préconisé par Mario Alinei. Un autre aspect est la créativité lexicale dans la zoonymie à travers les désignations du cobaye dans les variétés italo-romanes méridionales de la Basilicate. L’approche chère aux chercheurs qui travaillent sur la motivation sémantique notamment dans l’Atlas linguistique roman et dans l’Atlas Linguarum Europae est aussi présente grâce aux anémonymes corses (lien très fort entre ce phénomène et les représentations d’êtres magico‑religieux). Un seul article est consacré à la phonétique puisqu’il a comme sujet des considérations sur les aspects sonores de la variété francoprovençale de San Vito, colonie alloglotte située dans les Pouilles en Italie. Enfin, la perspective de la géolinguistique multilingue est bien représentée par la contribution sur l’entreprise Verba Alpina qui se concentre sur une aire linguistique transnationale de convergence entre trois grandes familles indo‑européennes : romane, germanique et slave.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-04399657 , version 1 (17-01-2024)

Identifiants

Citer

Jean-Pierre Lai, Elisabetta Carpitelli, Giovanni Depau. Géolinguistique n° 23. Géolinguistique, 23, 2023, ⟨10.4000/geolinguistique.7704⟩. ⟨hal-04399657⟩
7 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More