Le réchauffement climatique et la sécurité internationale - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Rapport Année : 2022

Le réchauffement climatique et la sécurité internationale

Résumé

Without a voluntary action of the men, the global warming raises the question of the survival of the humanity especially as the technological innovation cannot solve all the immediate societal and social questions without voluntary scientific support of the public powers. It appears necessary to modify the rules of the game of the global market globalization, by the implementation of a green revolution which cannot develop without international security, a greater social justice and the application of the rules of the "enlightened catastrophism". Immediate financial interests are opposed to the collective interest of the near future. In a market economy dominated by international finance, states have great difficulty in preparing for the worrying future of global warming in the presence of important energy assets that should be sterilized. More worryingly, they are sometimes themselves de facto led by an oligarchy which, under the guise of democracy, institutes a plutocracy, rather sensitive to the action of lobbies, especially those who want to extend the market of fossil energy resources. The third industrial revolution raises the question of the current mode of production and consumption which, in the near future, will lead to the rise of natural ecological disasters, to the rarefaction of resources and to generalized permanent insecurity.
Sans une action volontariste des hommes, le réchauffement climatique pose la question de la survie de l’humanité d’autant que l’innovation technologique ne peut pas résoudre toutes les questions sociétales et sociales immédiates sans soutien scientifique volontariste des puissances publiques. Il apparaît nécessaire de modifier les règles du jeu de la globalisation mondialiste du marché, par la mise en place d’une révolution verte qui ne pourra pas se développer sans sécurité internationale, une plus grande justice sociale et l’application des règles du « catastrophisme éclairé ». Les intérêts financiers immédiats s’opposent à l’intérêt collectif d’un futur proche. Dans un univers d’économie de marché dominé par la finance internationale, les Etats ont de grandes difficultés à préparer l’avenir inquiétant du réchauffement climatique en présence d’actifs énergétiques importants qu’il faudrait stérilise. Plus inquiétant, ils sont eux-mêmes parfois dirigés de fait par une oligarchie qui, sous couvert de démocratie, institue une ploutocratie, plutôt sensible à l’action des lobbys, notamment ceux qui veulent prolonger le marché des ressources énergétiques fossiles. La troisième révolution industrielle pose la question du mode de production et de consommation actuel qui, dans un avenir proche, conduit à l’essor de catastrophes écologiques naturelles, à la raréfaction des ressources et à l’insécurité permanente généralisée.
Fichier principal
Vignette du fichier
Le réchauffement climatique et l'économie.pdf (503.12 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03813266 , version 1 (13-10-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03813266 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. Le réchauffement climatique et la sécurité internationale. [Rapport de recherche] CESICE, Faculté de Droit, Université Grenoble-Alpes. 2022. ⟨hal-03813266⟩

Collections

UGA LARA CESICE
326 Consultations
207 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More