Globalisation économique, puissance des Etats et conflits. Changement climatique, inégalités, crises économiques, guerres géoéconomiques et le retour vers de nouvelles raretés - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année : 2022

Globalisation économique, puissance des Etats et conflits. Changement climatique, inégalités, crises économiques, guerres géoéconomiques et le retour vers de nouvelles raretés

Résumé

Liberal economists have always considered that the market economy was a factor of peace. Today's world is dominated by the principles of the World Trade Organization, but war is more present than ever in people's minds. States are engaged in rearmament, with the optimization of the "bang for a buck" in mind, nuclear or conventional strategies and the choice between butter and cannon. As a result, in a globalized system normally prepared for peace, conflicts arise that lead to coups d'état, to armed struggle that benefits the arms industry or to economic warfare, which can only be waged by a coalition of countries that together have virtual monopolies of essential goods. The United States often uses the economic weapon of extraterritorial law against rogue states or multinational firms that do not meet its demands. Today, globalization is a factor in the growth of inequalities, often unjustified, particularly with the rise of tax havens. The capitalist system is riddled with generalized or regional crises and the financial system is characterized by its capacity to predate on wealth and the rise of crypto-currencies often used for laundering organized crime. New rarities are emerging such as rare earths or water, while non-renewable fossil energy resources should give way to underdeveloped renewable energies. The major threats facing all of humanity between now and the end of this century are climate change, respect for nature and ecosystems, and the fight against unbearable and lethal inequalities.
Les économistes du courant libéral ont toujours considéré que l'économie de marché était un facteur de paix. Or, le monde d'aujourd'hui est dominé par les principes de l'Organisation Mondial du Commerce, mais la guerre est plus que jamais présente dans les esprits. Les Etats s'engagent dans un réarmement, avec à l'esprit l'optimalisation du « « bang for a buck », les stratégies nucléaires ou conventionnelles et le choix entre le beurre et le canon. De ce fait, dans un système globalisé préparé normalement à la paix, les conflits surviennent qui conduisent aux coups d'Etat, à la lutte armée qui profitent aux industries d'armement ou à la guerre économique, laquelle ne peut être menée que par une coalition de pays disposant ensemble de quasi monopoles de biens essentiels. Les Etats-Unis utilisent souvent l'arme économique du droit extraterritorial contre les « rogue states » ou les firmes multinationales qui ne répondent pas à leurs exigences. Aujourd'hui, la globalisation est un facteur d'accroissement des inégalités, souvent injustifiées notamment avec l'essor des paradis fiscaux. Le système capitaliste est perclus de crises généralisées ou régionales et le système financier se caractérise par sa capacité prédatrice des richesses et l'essor de cryptomonnaies souvent utilisées pour le blanchiment du crime organisé. De nouvelles raretés apparaissent comme les terres rares ou l'eau, alors que les ressources fossiles énergétiques non renouvelables devraient laisser place à des énergies renouvelables insuffisamment développées. Les grandes menaces qui pèsent sur l'ensemble de l'humanité d'ici la fin de ce siècle portent sur le changement climatique, le respect de la nature et des écosystèmes et la lutte contre des inégalités insupportables et létales.
Fichier principal
Vignette du fichier
Globalisation économique, puissance des Etats et conflits.pdf (3.48 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03696593 , version 1 (16-06-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03696593 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. Globalisation économique, puissance des Etats et conflits. Changement climatique, inégalités, crises économiques, guerres géoéconomiques et le retour vers de nouvelles raretés. 2022. ⟨hal-03696593⟩

Collections

UGA CESICE
233 Consultations
653 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More