Le capitalisme, le Produit Intérieur Brut et le Bien-Être - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année : 2022

Le capitalisme, le Produit Intérieur Brut et le Bien-Être

Résumé

Les économistes favorables à la globalisation considèrent que le libéralisme conduit à une situation optimale du fait des interdépendances, des économies d'échelle et de la réduction des coûts. Cependant, la situation actuelle ne manque pas d'inquiéter, car les interdépendances produisent aussi des dépendances, même à l'égard de pays ou de firmes qui abusent de leur situation de domination relative ou conjoncturelle. En outre, l'optimum dépend de l'horizontemps des décisions, lequel est très court dans le cadre d'une économie de profit immédiat et d'intérêt individuel exacerbé. De même les politiques sociales ne peuvent pas être perçues comme des coûts, mais aussi des éléments essentiels du bien-être des populations. Enfin, les conflits et guerres économiques et militaires fondées sur la cupidité et la puissance sont toujours présents et doivent inciter les Etat à une grande vigilance dans les rapports économiques, afin d'éviter les rapports de forces et de domination qui réduisent, sur le long terme, le bien-être des citoyens.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022. Capitalisme, PIB, Bien-être.pdf (289.98 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03621699 , version 1 (28-03-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03621699 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. Le capitalisme, le Produit Intérieur Brut et le Bien-Être. 2022. ⟨hal-03621699⟩

Collections

UGA LIAMA CESICE
90 Consultations
126 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More