Pour un atlas numérique sonore des langues vernaculaires du monde arabophone (ANSOLVAR) - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2020

Pour un atlas numérique sonore des langues vernaculaires du monde arabophone (ANSOLVAR)

Résumé

Languages are an intrinsic part of the intangible heritage of humanity. The question of their existence or even survival is crucial: several thousand of the world's languages are threatened (Crystal, 2002; Dixon, 1997; Maffi, 2003), and their safeguarding is an issue that researchers, international organizations and foundations have taken up in recent decades. In the field of linguistics, the 'digital revolution' is opening up important opportunities in order to collect, organize and analyze oral data of different kinds. Our previous scientific involvement in an international research project on the constitution of oral corpora of speakers of various Arabic-speaking geodialectal origins (Abou Haidar et al, 2013), coupled with a long-standing interest in the linguistic analysis of modern standard Arabic (Abou Haidar, 1994, 1996), leads us to consider that the elaboration of a "Digital Sound Atlas of the Vernacular Languages of the Arabic-speaking World" (ANSOLVAR) would guarantee the preservation of the intangible oral heritage of the Arabic-speaking world. Indeed, if we take into account the geopolitical situation of the Arabic-speaking world, its chronic instability, war situations that lead to massive migratory movements, it seems clear that the languages in use in this part of the world are undergoing major disruption. The use of digital technology, through the compilation of a digital sound atlas of vernacular languages, may constitute a safeguarding solution that should be worth of interest from a patrimonial point of view. All these issues will be presented and discussed in this contribution.
Les langues font partie intrinsèque du patrimoine immatériel de l’humanité. La question de leur pérennité voire de leur survie est essentielle : plusieurs milliers de langues du monde sont menacées d’extinction (Crystal, 2002 ; Dixon, 1997 ; Maffi, 2003), et leur sauvegarde est une question dont chercheurs, organismes internationaux et fondations se sont emparés ces dernières décennies. Dans le domaine des sciences du langage, la « révolution numérique » ouvre d’importantes perspectives pour ce qui est de la collecte, de l’organisation et de l’analyse de données orales de différente nature. Notre engagement scientifique antérieur dans un projet international de recherche sur la constitution de corpus oraux de locuteurs de diverses origines géodialectales arabophones (Abou Haidar et al., 2013), couplé à un intérêt de longue date pour l’analyse linguistique de l’arabe standard moderne (Abou Haidar, 1994, 1996), nous amène à considérer que l’élaboration d’un « Atlas numérique sonore des langues vernaculaires du monde arabophone » (ANSOLVAR) serait une garantie de préservation du patrimoine oral immatériel du monde arabophone. En effet, si l’on prend en compte la situation géopolitique du monde arabophone, son instabilité chronique, les situations de guerre qui entraînent des mouvements migratoires massifs quand ce ne sont pas des populations entières qui sont décimées, il paraît évident que les langues en usage dans cette partie du monde subissent des bouleversements majeurs. Le recours au numérique, à travers la constitution d’un atlas numérique sonore de langues vernaculaires, peut constituer une solution de sauvegarde digne d’intérêt sur le plan patrimonial. Ce sont toutes ces questions qui seront présentées et débattues dans le cadre de cette contribution.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019 ANSOLVAR Abou Haidar Laura Version post-évaluation.pdf (340.88 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03103934 , version 1 (08-01-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03103934 , version 1

Citer

Laura Abou Haidar. Pour un atlas numérique sonore des langues vernaculaires du monde arabophone (ANSOLVAR). Jean-François FAU. De la pierre au papier, du papier au numérique., Geuthner, pp.31-48, 2020, 978-2-7053-4062-9. ⟨hal-03103934⟩

Collections

UGA TICE LIDILEM
71 Consultations
128 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More