Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

The rift

Résumé : La Conférence de l’OMC à Cancun n’a pas renforcé la confiance des pays africain dans le processus de globalisation proposé par les Etats-Unis et l’Europe. Elle s’est soldée par un échec. Soutenue par la communauté des organisations non gouvernementales, elle a souhaité défendre ses droits et remettre en cause un système à la fois injuste et inefficace. Les droits de douane de produits agricoles et des activités manuelles dans les pays développés sont élevés, particulièrement dans les domaines de l’alimentation et de l’habillement, secteurs dans lesquels les pays en développement disposent d’un certain avantage comparatif. En outre, les pays développés, notamment les Etats-Unis, subventionnent leur agriculture, même pour l’exportation. Il s’agit de manœuvres déloyales. La production du coton est caractéristique de la situation, avec une surproduction due aux subventions nationales des pays développés dans ce secteur. Les 25.000 producteurs de coton américains reçoivent plus de subvention que 500 millions d’Africains dans l’aide au développement. L’Afrique cherche son unité pour combattre et faire cesser ce dumping.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02955059
Contributeur : Jacques Fontanel <>
Soumis le : jeudi 1 octobre 2020 - 15:07:36
Dernière modification le : mercredi 7 octobre 2020 - 03:40:05

Fichier

The rift.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02955059, version 1

Collections

Citation

Jacques Fontanel, Antipas Touatam. The rift. Géopolitique Africaine / African Geopolitics, Geopolitique Africaine S.A., 2004, Winter (19). ⟨hal-02955059⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12

Téléchargements de fichiers

10