L’économie de la défense, un domaine de réflexion négligé par les économistes français - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue ARES Année : 1991

L’économie de la défense, un domaine de réflexion négligé par les économistes français

Résumé

French economists address the question of defence only in the budgetary area of military spending. Yet national defence and security are necessary for the economy as a whole, even if, in peacetime, spending is often described as unproductive. The question is then raised of the "burden of defence", as if it did not provide the security necessary for all economic activity. Defence economics has not yet found its place as a fundamental discipline of economic science.
Les économistes français n’abordent la question de le défense uniquement sur le domaine budgétaire des dépenses militaires. Or, la défense et la sécurité nationales sont nécessaires à l’ensemble de l’économie, même si, en temps de paix, des dépenses sont souvent qualifiées d’improductives. La question est alors posée du « fardeau de la défense », comme si celle-ci n’apportait pas la sécurité nécessaire à toute activité économique. L’économie de la défense n’a pas encore trouvé sa place comme discipline fondamentale de la science économique.
Fichier principal
Vignette du fichier
1990. L’économie de la défense.pdf (18.04 Mo) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02942501 , version 1 (22-09-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02942501 , version 1

Citer

Jacques Fontanel. L’économie de la défense, un domaine de réflexion négligé par les économistes français. ARES, 1991, Economie de la défense, XII (1990-4), pp.9-16. ⟨hal-02942501⟩

Collections

UGA CESICE
31 Consultations
16 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More