Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La Guerre comme facteur de développement Réflexions du début du XXe siècle

Résumé : L’école historique allemande a analysé la guerre non pas comme un fardeau, mais comme un facteur de développement. La guerre permet la constitution de grands marchés, la formation des fortunes, l’essor de l’esprit de compétition et du secteur financier et la recherche du profit. C’est l’économie qui dirige l’Etat, en non pas l’inverse. La guerre est un instrument de lutte contre les inerties. Elle permet la production de masse et elle accélère le progrès technique et les innovations. De nombreux économistes contesteront cette analyse. Pour Keynes, la guerre est aussi une mauvaise gestion de l’économie. D. Galbraith s’interroge sur les ressorts de la guerre, laquelle permet de stabiliser les gouvernants face aux tensions internationales et permet une politique économique de stabilité La guerre est inéluctable si la concurrence industrielle n’est pas contrôlée. La finalité des empires n’est pas la guerre, mais la paix qui assure sa stabilité.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02552678
Contributeur : Jacques Fontanel <>
Soumis le : jeudi 23 avril 2020 - 17:45:38
Dernière modification le : vendredi 17 juillet 2020 - 09:20:04

Fichiers

2004. La Guerre comme facteur ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02552678, version 1

Collections

Citation

Jacques Fontanel. La Guerre comme facteur de développement Réflexions du début du XXe siècle. Guerres et conflits économiques, Université Pierre Mendes France, 2004. ⟨hal-02552678⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20

Téléchargements de fichiers

32