L’Etat, un agent économique contestable, mais irremplaçable - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Humanisme et Entreprises Année : 2002

L’Etat, un agent économique contestable, mais irremplaçable

Résumé

With the bad experience of the so-called socialist countries and the rise of economic globalization that has weakened the national opportunity for Keynesian policies, the state is presented as an economic agent in crisis, whose management is too often ineffective. The action of private companies is rather valued, except in case of bankruptcy or dismissals. In fact, firms cannot do without the state, if only to define rules and laws necessary for the functioning of the market. The state is legitimate to assert the compulsory levies necessary for the respect of the democratic values and the expenses relating to the national solidarity in the matter of education, health, environment or security. It must regulate the market, control trusts, take into account externalities, finance public goods and services, define income transfers, reduce uncertainty and sometimes support companies or regions in economic difficulty. Yet citizens must also control this role, in order to reduce the threats of privatized power, corruption, technocratic inefficiency and lavish or illegitimate spending.
Avec la mauvaise expérience des pays dits socialistes et de l’essor de la globalisation économique qui a affaibli l’opportunité nationale des politiques keynésiennes, l’Etat est présenté comme un agent économique en crise, dont la gestion est trop souvent inefficace. L’action des entreprises privées est plutôt valorisée, sauf en cas de faillite ou de licenciement. De fait, les firmes ne peuvent pas se passer de l’Etat, ne serait-ce que pour définir des règles et des lois nécessaires au fonctionnement du marché. L’Etat est légitime pour faire valoir les prélèvements obligatoires nécessaires au respect des valeurs démocratiques et aux dépenses relatives à la solidarité nationale en matière d’éducation, de santé, d’environnement ou de sécurité. Il doit réglementer le marché, contrôler les trusts, prendre en compte les externalités, financer les biens et services publics, définir les transferts de revenus, réduire l’incertitude et parfois soutenir les entreprises ou les régions en difficulté économique. Pourtant ce rôle doit aussi être contrôlé par les citoyens face aux menaces d’un pouvoir privatisé, de la corruption, de l’inefficacité technocratique et des dépenses somptuaires ou illégitimes.
Fichier principal
Vignette du fichier
L’Etat, un agent économique contestable, mais irremplaçable, Dontanel, Samson.pdf (429.93 Ko) Télécharger le fichier
image (1).png (37.98 Ko) Télécharger le fichier
image (2).png (35.16 Ko) Télécharger le fichier
image (3).png (5.2 Ko) Télécharger le fichier
image (4).png (5.4 Ko) Télécharger le fichier
image.png (2.84 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02197691 , version 1 (30-07-2019)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02197691 , version 1

Citer

Jacques Fontanel, Ivan Samson. L’Etat, un agent économique contestable, mais irremplaçable. Humanisme et Entreprises, 2002. ⟨hal-02197691⟩

Collections

UGA CESICE
42 Consultations
106 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More