Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

L'indexicalité incarnée

Résumé : Cette étude traite du phénomène linguistique de l’indexicalité et propose la défense d’une théorie que je nomme le déférentialisme. Cette théorie se donne deux principes directeurs. D’une part, elle cherche à faire droit autant que possible à la spécificité de l’emploi premier des expressions indexicales, c’est-à-dire leur emploi déictique en communication face à face. Repartant des analyses psycholinguistiques de Bühler (1934), je soutiens que la spécificité des indexicaux en emploi déictique est qu’ils confèrent une valeur sémantique à certaines propriétés perceptives de leurs occurrences. Pour élaborer cette idée, je me dote de deux éléments qui forment mon cadre théorique. Premièrement, la sémiotique générale au moyen de laquelle Bühler circonscrit la modalité du signal dont relèvent les termes déictiques, et deuxièmement, la linguistique incarnée, qui cherche à mettre en évidence le rôle sémantique des compétences sensorimotrices des sujets linguistiques. Le second principe directeur de cette étude est celui de la généralité du compte rendu qu’elle construit. Les expressions indexicales ont en effet d’autres types d’occurrences que ceux propres aux emplois déictiques, à commencer par leurs emplois anaphoriques. Je suggère que la notion de déférence permet un compte rendu unifié de cette variété d’emplois. Plus précisément, je suggère qu’un même mécanisme lexicalement encodé de déférence à une relation pré-lexicale de l’occurrence à son contexte prédit aussi bien les emplois déictiques que les emplois non-déictiques. La variété des comportements – par exemple, la désignation perceptive en emploi déictique par distinction avec le renvoi à une autre expression linguistique en emploi anaphorique – s’explique, selon le déférentialisme, par la variété des formes que prend la relation de l’occurrence à son contexte à travers les différents emplois. Si cette proposition est pertinente, l’hétérogénéité des comportements sémantiques peut donc recevoir une élucidation qui adopte le monisme lexical. Je donne une élaboration semi-formelle du déférentialisme appuyée sur le compte rendu de Nunberg et je la mets au travail sur certains emplois des indexicaux.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01969271
Contributeur : Denis Perrin <>
Soumis le : jeudi 3 janvier 2019 - 22:12:36
Dernière modification le : mardi 21 juillet 2020 - 05:09:48

Identifiants

  • HAL Id : hal-01969271, version 1

Collections

PPL | UGA | IPHIG

Citation

Denis Perrin. L'indexicalité incarnée. Garnier, A paraître. ⟨hal-01969271⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

196