Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Puissance et nationalisme économique : le cas des États-Unis

Résumé : Le nationalisme économique américain n’est pas né en 2018. Si les Etats-Unis sont souvent présentés, à juste titre, comme le sanctuaire du capitalisme, son gouvernement n'a été un ardent défenseur du libre-échange qu'en rhétorique et non en pratique. Aujourd’hui, Donald Trump rompt au moins partiellement avec ce non-dit et s’engage dans une politique de protection des firmes nationales, notamment en développant des armes protectionnistes, en renégociant les accords internationaux et en appelant à privilégier les productions nationales. Partisan du « benign neglect » et du « beggar thy neighbour » (America first), il dévoile clairement une politique économique nationaliste, qui remet en cause l’idée même d’une science économique capable de définir et de conduire les solutions optimales pour le développement économique de toutes les Nations.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01934752
Contributeur : Maëlle Sivy <>
Soumis le : lundi 26 novembre 2018 - 11:18:18
Dernière modification le : samedi 1 août 2020 - 03:07:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-01934752, version 1

Collections

Citation

Jacques Fontanel. Puissance et nationalisme économique : le cas des États-Unis. Paix et sécurité européenne et internationale, Université de Nice Sophia Antipolis, 2018. ⟨hal-01934752⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60