Les images filmiques et la part insignifiante de l’expérience urbaine - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Multitudes Année : 2016

Filmic Images and the Insignificant Part of Urban Experience

Les images filmiques et la part insignifiante de l’expérience urbaine

Résumé

On the basis of John Smith’s 1976 film The Girl Chewing Gum, this article reflects upon the perceptive and sensitive work induced by audio-visual images in spectators. What exactly takes shape during the audio-visual experience, in between images and sounds? How can filmic images translate ordinary sensitive urban experiences, and favor their narration?
À partir de The Girl Chewing Gum réalisé par John Smith en 1976, il s'agira ici de rendre compte du travail perceptif et sensible que les images audiovisuelles peuvent induire chez le spectateur. Nous nous intéresserons pour cela à ce qui prend forme au cours de son expérience d'audio-vision, dans l'écart entre images et sons. Il s'agira plus largement d'interroger la capacité des images filmiques à traduire des expériences urbaines sensibles et ordinaires, et d'en favoriser le récit.
Fichier principal
Vignette du fichier
BRAYER_Article_Multitudes_V2_Complete.pdf (207.99 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01629271 , version 1 (06-11-2017)

Identifiants

Citer

Laure Brayer. Les images filmiques et la part insignifiante de l’expérience urbaine. Multitudes, 2016, 65 (4), pp.184 - 189. ⟨10.3917/mult.065.0184⟩. ⟨hal-01629271⟩
396 Consultations
190 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More