Des outils cognitifs qui forment notre compréhension : une présentation de la théorie d’Egan - Université Grenoble Alpes Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Penser l'éducation Année : 2003

Des outils cognitifs qui forment notre compréhension : une présentation de la théorie d’Egan

Résumé

We outline here a curriculum design framework elaborated by Egan that deals with the development of human understanding. Egan first shows that the three major educational goals (e.g., socializing children, give place to individual development; provide children with rational knowledge) are mutually incompatible. Then Egan suggests replacing these three goals with a new one: help children to acquire kinds of understanding. Each kind of understanding is shaped with cognitive tools (i.e., language, writing), and individual human development recapitulates a historical one. These kinds of understanding are acquired as follows. Very young children use somatic understanding, then children develop mythic understanding of the world through oral language. Next, through romantic understanding and literacy children explore the limits of reality; while philosophic understanding organize these limits in a general scheme. Finally, ironic understanding leads to doubt and to the fact that there is no theory that adequately captures the whole reality. This prescriptive theory has some advantages: it is testable and provides a guide for understanding knowledge acquisition.
Nous présentons dans cet article la récente théorie élaborée par Egan dans The Educated Mind, qui permet de rendre compte de l’évolution, individuelle et historique, de la manière dont on acquiert des connaissances. Cette théorie originale s’inscrit dans les théories du design curriculaire, tout prenant particulièrement en compte la compréhension et l’intérêt de l’élève tout au long de son développement. Après avoir montré que les trois buts principaux de l’éducation (socialiser, rendre autonome, faire acquérir des connaissances rationnelles) sont incompatibles deux à deux, Egan suggère de les remplacer par un nouveau but éducatif : faire acquérir la maîtrise de modes de compréhension. Ces modes ont deux particularités : — ils sont façonnés par des outils cognitifs (langage, écriture) dont on acquiert la maîtrise au cours du développement ; — ce développement à l’échelle individuelle récapitule un développement historique. Le nouveau-né et le nourrisson développent une compréhension somatique, puis l'enfant acquiert une compréhension du monde et de la société à travers les mythes via le langage. Ensuite, au travers du mode de compréhension romantique, l’enfant borne la réalité, que la compréhension philosophique permet d’organiser en un tout cohérent. Enfin, la compréhension ironique autorise la prise en compte du doute, du fait que les théories comprennent souvent des exceptions. Cette théorie, impliquant des prescriptions, peut être soumise à validation et permet d’éclairer la manière dont on acquiert des connaissances
Fichier principal
Vignette du fichier
egan03.PDF (150.53 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-01083072 , version 1 (15-11-2014)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01083072 , version 1

Citer

Philippe Dessus. Des outils cognitifs qui forment notre compréhension : une présentation de la théorie d’Egan. Penser l'éducation, 2003, 13, pp.71-93. ⟨hal-01083072⟩

Collections

UGA TICE LSE
253 Consultations
760 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More