Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

LES DRAC : L'AFFIRMATION D'UN NOUVEL ACTEUR CULTUREL EN RÉGION (1965-1990)

Résumé : « Homme de dossiers certes, en même temps qu'homme de programme, interlocuteur du préfet et de ses services, le correspondant permanent doit surtout être […] un homme de contact et de dialogue, la première personnalité culturelle dans sa région, un animateur au sens vrai du terme 1. » Ainsi définit le ministre des Affaires culturelles, Maurice Druon, en septembre 1973 la mission des « correspondants permanents » du ministère, ceux qui deviennent peu après les « directeurs régionaux des affaires culturelles » (DRAC). En 1984, son successeur, Jack Lang, ne dit pas autre chose en mettant en regard « l'action administrative » et le « rôle symbolique joué par [ces] représentants du ministère de la culture [en région] 2. » Cette insistance sur les deux facettes de ces fonctionnaires met le doigt sur une difficulté centrale de la déconcentration culturelle, celle d'incarner en région la politique nationale du ministère des Affaires culturelles. Et si les deux ministres reprennent la même idée, c'est que l'implantation des services déconcentrés de la culture fut une entreprise de longue haleine.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02965961
Contributor : Bénédicte Héraud <>
Submitted on : Tuesday, October 13, 2020 - 4:19:54 PM
Last modification on : Friday, October 16, 2020 - 3:29:44 AM

File

DRAC élites vd HAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02965961, version 1

Citation

Xavier Desbrosse. LES DRAC : L'AFFIRMATION D'UN NOUVEL ACTEUR CULTUREL EN RÉGION (1965-1990). 2020. ⟨halshs-02965961⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

18