L’image qui tue : les armes décorées dans les collections princières allemandes au xvie siècle

Résumé : Dans la seconde moitié du 16e siècle, les princes européens et en particulier les princes allemands commencèrent à collecter des armes et des armures. Ces cabinets d’armes étaient principalement composés de trophées de guerre, mais la plupart des pièces qui s’y trouvaient étaient des cadeaux offerts par d’autres cours ou des objets achetés par le prince lui-même. Cette contribution s’intéresse tout particulièrement à la collection d’armes des électeurs de Saxe et notamment aux armes décorées (épées, dagues, pistolets) que ces princes de la branche albertine semblaient rechercher avidement. Durant cette période, les thèmes religieux dominent la décoration des armes : Adam et Ève, l’arche de Noé, la Crucifixion, la loi et la grâce. Ce choix iconographique est à relier au mouvement de confessionnalisation intense qui touche la Saxe électorale et aux efforts continus des électeurs pour défendre et établir une orthodoxie luthérienne, dans un contexte de luttes intraconfessionnelles. Il propose également un discours sur le pouvoir du prince qui a été redéfini par Martin Luther dans sa théorie dite « des deux règnes » appelée aussi « théorie des deux glaives »
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01757905
Contributor : Naima Ghermani <>
Submitted on : Wednesday, April 4, 2018 - 10:18:59 AM
Last modification on : Thursday, October 18, 2018 - 11:22:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01757905, version 1

Collections

Citation

Naïma Ghermani. L’image qui tue : les armes décorées dans les collections princières allemandes au xvie siècle. Bulletin du Centre de Recherche du Château de Versailles, Centre de recherche du château de Versailles, 2018, ⟨http://journals.openedition.org/crcv/15058 ⟩. ⟨hal-01757905⟩

Share

Metrics

Record views

60