Les images filmiques et la part insignifiante de l’expérience urbaine

Résumé : À partir de The Girl Chewing Gum réalisé par John Smith en 1976, il s'agira ici de rendre compte du travail perceptif et sensible que les images audiovisuelles peuvent induire chez le spectateur. Nous nous intéresserons pour cela à ce qui prend forme au cours de son expérience d'audio-vision, dans l'écart entre images et sons. Il s'agira plus largement d'interroger la capacité des images filmiques à traduire des expériences urbaines sensibles et ordinaires, et d'en favoriser le récit.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01629271
Contributeur : Françoise Acquier <>
Soumis le : lundi 6 novembre 2017 - 11:32:43
Dernière modification le : vendredi 14 septembre 2018 - 09:56:11

Fichier

BRAYER_Article_Multitudes_V2_C...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Laure Brayer. Les images filmiques et la part insignifiante de l’expérience urbaine. Multitudes, Éd. Inculte, 2016, 65 (4), pp.184 - 189. 〈http://www.multitudes.net/les-images-filmiques-et-la-part-insignifiante-de-lexperience-urbaine/〉. 〈10.3917/mult.065.0184〉. 〈hal-01629271〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

417

Téléchargements de fichiers

30