Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Le Botaniste curieux. La pharmacopée en Dauphiné au XVIIIe siècle, au temps de Dominique Villars

Abstract : Avant la dissolution de leur Ordre en 1779, les hospitaliers de Saint-Antoine lèguent leurs collections scientifiques à la Ville de Grenoble pour en faire un Cabinet d’histoire naturelle, futur Muséum. Ces collections contiennent des objets scientifiques, des collections ornithologiques, minéralogiques et zoologiques accompagnées vraisemblablement de quelques herbiers. Ce legs va créer de facto un lien entre les connaissances médicales recueillies au cours des siècles par l’Ordre et l’animateur principal du Cabinet d’histoire naturelle de Grenoble : le chirurgien et botaniste Dominique Villars (1745-1814). La conférence déroule ensuite le plan suivant : La pharmacopée religieuse : -les hospitaliers de Saint-Antoine -les Chartreux. La pharmacopée populaire : - la poudre de serpent - le « bijoin » - la graisse de marmotte. Dominique Villars : - sa vie, son parcours : botaniste, diplômé de l’université de Valence (Drôme), médecin, professeur à l’Ecole de chirurgie de Grenoble (une des meilleures du royaume), le « découvreur du Dauphiné » -créateur et directeur des 6 jardins de botanique qui se succèdent à Grenoble -son ouvrage Histoire des Plantes de Dauphiné : une synthèse des connaissances savantes et populaires.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02058676
Contributeur : Joëlle Rochas <>
Soumis le : mercredi 6 mars 2019 - 09:41:27
Dernière modification le : mardi 6 octobre 2020 - 09:56:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-02058676, version 1

Collections

Citation

Joëlle Rochas. Le Botaniste curieux. La pharmacopée en Dauphiné au XVIIIe siècle, au temps de Dominique Villars. Journées Internationales du Patrimoine, Musée de Saint-Antoine-l'Abbaye, Sep 2018, Saint-Antoine-l'Abbaye (38), France. ⟨hal-02058676⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

49