Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Peuples exotiques et routes de l'encens dans les livres des Paralipomènes

Résumé : La traduction grecque des Chroniques de la Bible, appelée Paralipomènes, passe pour avoir été réalisée par un ou des Juifs égyptiens plutôt que palestiniens depuis les travaux de Gerleman (après H.St.J. Thackeray). L'un des arguments est tiré de certains noms de peuples "exotiques" que l'on trouve dans ces livres: Amazones suggérant l'hellénisation des traducteurs, Troglodytes et Minéens évoquant les caravanes marchandes de la Haute-Égypte. L' article réexamine ce dossier. La leçon à retenir est sans doute Alimazoneis au lieu d'Amazones, et serait une simple transcription d'un hébreu brouillé ; les caravanes marchandes venues de la Mer Rouge devaient être bien connues en Judée à l'époque hellénistique, avant que la conquête romaine ouvre une nouvelle "route de l'encens" par la Haute-Égypte. Ces éléments donc n'appuient pas une origine égyptienne, et sont même légèrement en faveur d'une origine palestinienne de la traduction.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01932534
Contributeur : Laurence Vianès <>
Soumis le : vendredi 7 décembre 2018 - 11:08:10
Dernière modification le : vendredi 31 juillet 2020 - 03:46:26
Archivage à long terme le : : vendredi 8 mars 2019 - 12:51:24

Fichier

VianèsL.PeuplesExot pr HAL.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

CNRS | UGA

Citation

Laurence Vianès. Peuples exotiques et routes de l'encens dans les livres des Paralipomènes. Semitica et Classica, Brepols Publishers, 2018, 11, pp.à déterminer. ⟨10.1484/J.SEC.5⟩. ⟨hal-01932534⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

72

Téléchargements de fichiers

219