Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

« Une expression trompeuse dans l’historiographie du théâtre français au XVIIe siècle : "poète à gages" »

Résumé : L’expression « poète à gages » vient irrésistiblement à la plume de ceux qui écrivent sur Alexandre Hardy, dramaturge français du tournant des XVIe et XVIIe siècles. Elle correspond à une notion qui s’est imposée avec les grands travaux de l’historienne S. Wilma Deierkauf-Holsboer. Mais cette notion est surtout l’héritage d’une tradition critique et elle ne correspond pas à la réalité telle que la recherche récente peut la cerner. Son abandon est nécessaire et permettrait de renouveler les études sur la condition du dramaturge au XVIIe siècle.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01894978
Contributeur : Jean-Yves Vialleton <>
Soumis le : samedi 13 octobre 2018 - 15:13:45
Dernière modification le : mercredi 15 juillet 2020 - 20:50:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01894978, version 1

Collections

Citation

Jean-Yves Vialleton. « Une expression trompeuse dans l’historiographie du théâtre français au XVIIe siècle : "poète à gages" ». European Drama and Performance Studies, Classiques Garnier, 2017, « Écrire pour la scène. (XVe-XVIIIe siècle) ». ⟨hal-01894978⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58