Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Mémoire d'étudiant

Le neurofeedback à domicile comme alternative non médicamenteuse pour les personnes atteintes de troubles du sommeil en France

Résumé : Avec la moitié de la population adulte française déclarant être insatisfaite de son sommeil, un coût de prise en charge des conséquences des troubles du sommeil en France substantiel et des traitements médicamenteux présentant de nombreuses contraintes, il semble intéressant d’évaluer les alternatives thérapeutiques présentes pour améliorer le sommeil des français. Parmi ces alternatives, j’ai eu la chance durant mon stage de fin d’étude au sein du groupe Urgo de découvrir le neurofeedback au travers d’URGOnight, le premier dispositif permettant de réaliser en autonomie des séances de neurofeedback à domicile. Tout d’abord, qu’est-ce que le neurofeedback ? Pour résumer, le neurofeedback est une thérapie dans laquelle le patient apprend consciemment à modifier le schéma des ondes produites par son cerveau afin que celui-ci fonctionne plus efficacement pour produire l’effet thérapeutique attendu. Dans le cas d’URGOnight le patient va s’entraîner à produire un type d’onde lui permettant d’améliorer la qualité de son sommeil au travers d’exercices réalisés via une application mobile connectée au bandeau. La problématique de notre étude est la suivante : « le neurofeedback à domicile peut-il se positionner durablement comme une alternative non médicamenteuse dans l’insomnie en France ? » et l’hypothèse est faite que le neurofeedback réunit les conditions nécessaires pour être une thérapie prometteuse dans la prise en charge du sommeil en France. Les différentes données utilisées dans le but de répondre à cette problématique dans le cadre de notre travail de recherche sont les suivantes : des données scientifiques provenant de Pubmed, des données démographiques et économiques de l’Insee et de Santé publique France, des données statistiques provenant du site Statista ainsi que les résultats d’un questionnaire portant sur le sommeil des français et leur connaissance du neurofeedback créé et diffusé par moi-même au cours de mon stage de fin d’étude. Les résultats de ces recherches tendent à montrer que le neurofeedback à domicile apparait comme une alternative sérieuse aux thérapies déjà implantées dans les troubles du sommeil en France. En effet, les différentes données analysées démontrent que le marché potentiel est extrêmement large et que l’efficacité de la méthode de neurofeedback dans les troubles du sommeil a déjà été démontrée à de multiples reprises dans des articles scientifiques. Cette confirmation de notre hypothèse initiale est toutefois à nuancer avec les différentes problématiques auxquelles se confronte cette thérapie nouvelle pour assurer sa diffusion au sein des foyers français, notamment la problématique d’accessibilité de ce traitement non pris en charge à ce jour. Le neurofeedback à domicile étant récent il sera intéressant d’étudier les résultats de la commercialisation d’URGOnight au sein du territoire français ainsi que les futures études cliniques dans les années à venir, notamment les résultats de l’étude multicentrique qui aura lieu prochainement au sein des CHU de Grenoble, Lille, Pellegrin et de l’APHP en partenariat avec Urgotech ayant pour objectif principal l’évaluation de l’efficacité du dispositif URGOnight sur la sévérité de l’insomnie sur une population de sujets souffrant d’insomnie.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03292394
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 20 juillet 2021 - 14:07:42
Dernière modification le : jeudi 22 juillet 2021 - 03:28:47

Fichier

2021GRAL7036_gonnet_louis_dif....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : dumas-03292394, version 1

Citation

Louis Gonnet. Le neurofeedback à domicile comme alternative non médicamenteuse pour les personnes atteintes de troubles du sommeil en France. Sciences pharmaceutiques. 2021. ⟨dumas-03292394⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29

Téléchargements de fichiers

4