Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Inégalités sociales et désynchronisation du sommeil au sein des couples

Résumé : Dans la majorité des couples, les conjoints synchronisent leur sommeil, mais la synchronie n’est pas identique dans toutes les classes sociales ; le sommeil des couples d’employés et d’ouvriers est le plus désynchronisé. À partir des enquêtes Emploi du temps 1986, 1999 et 2010 nous réalisons une typologie de l’organisation du sommeil au sein des couples, afin d’étudier les facteurs de désynchronisation et leurs évolutions entre le milieu des années 1980 et la fin des années 2000. Entre ces deux dates, la désynchronisation augmente dans la quasi-totalité des classes sociales, en raison d’un allongement du temps d’écoute de la télévision. Toutefois, les inégalités face aux horaires de travail restent le principal facteur explicatif des différences de synchronisation du sommeil. La désynchronisation du sommeil reflète également les inégalités de genre dans la division du travail au sein des couples, femmes et hommes ne réalisant pas les mêmes activités pendant le sommeil de leur conjoint ou de leur conjointe.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03191784
Contributor : Karin Sohler <>
Submitted on : Wednesday, April 7, 2021 - 2:10:05 PM
Last modification on : Saturday, April 10, 2021 - 3:21:48 AM

Files

05-ES522-523_Rauch_FR.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Capucine Rauch. Inégalités sociales et désynchronisation du sommeil au sein des couples. Economie et Statistique / Economics and Statistics, INSEE, 2021, pp.81-104. ⟨10.24187/ecostat.2021.522d.2040⟩. ⟨hal-03191784⟩

Share

Metrics

Record views

25

Files downloads

18