Pensée et métaphore du corps social

Résumé : Moyen de domination des Temps modernes, et apanage du sujet individuel, « la pensée » se laisse difficilement prendre en compte, chez Balzac, par la métaphore organiciste : sa place comme sa fonction dans le corps social, dès lors qu’il faut l’y inscrire, se révèlent problématiques et instables. C’est la pertinence du modèle du chef-tête qui se trouve ainsi interrogée et le discours imaginatif balzacien porte témoignage (quelles que soient les idées affichées par Balzac lui-même) du processus de « désincorporation » qui fait suite à la Révolution française.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02303254
Contributor : Chantal Massol <>
Submitted on : Wednesday, October 2, 2019 - 10:27:24 AM
Last modification on : Friday, October 4, 2019 - 1:03:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02303254, version 1

Collections

Citation

Chantal Massol. Pensée et métaphore du corps social. Balzac penseur ?, Francesco Spandri, May 2016, Rome, Italie. p. 131-152. ⟨hal-02303254⟩

Share

Metrics

Record views

16