Sécurité juridique, autorité de la chose jugée et droits fondamentaux : note sous Cass. 1re civ., 22 mars 2017, no 16-13946

Résumé : Dans cet arrêt, la Cour de cassation retient, d’une part, que l’inégalité successorale consacrée par un jugement définitif rendu sous l’empire de la loi ancienne ne constitue pas une atteinte disproportionnée aux droits fondamentaux de l’enfant « adultérin ». D’autre part, elle retient que la survenance d’une jurisprudence européenne consacrant l’égalité successorale entre les enfants d’une même personne ne constitue pas un évènement nouveau de nature à mettre en échec l’autorité de la chose jugée.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02302025
Contributor : Maëlle Sivy <>
Submitted on : Tuesday, October 1, 2019 - 8:39:43 AM
Last modification on : Wednesday, October 2, 2019 - 1:21:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02302025, version 1

Collections

Citation

Edihno Dos-Reis. Sécurité juridique, autorité de la chose jugée et droits fondamentaux : note sous Cass. 1re civ., 22 mars 2017, no 16-13946. Les Petites Affiches, Journaux judiciaires associés, 2017, pp.16. ⟨hal-02302025⟩

Share

Metrics

Record views

12