Le refus français d’accorder le bénéfice de la pension de réversion au partenaire survivant échappera-t-il à une condamnation européenne pour discrimination ?

Résumé : La proposition de loi visant à étendre le bénéfice du droit à pension de réversion aux couples liés par un pacte civil de solidarité et aux concubins notoires est, depuis quelques jours, caduque. Et pourtant, il semble bien que le refus d’accorder le bénéfice de la pension de réversion au partenaire survivant réalise une discrimination justiciable des articles 8 et 14 de la Convention EDH.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02071185
Contributor : Anne-Sophie Brun-Wauthier <>
Submitted on : Monday, March 18, 2019 - 2:22:07 PM
Last modification on : Friday, September 27, 2019 - 1:35:12 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02071185, version 1

Collections

Citation

Anne-Sophie Brun-Wauthier. Le refus français d’accorder le bénéfice de la pension de réversion au partenaire survivant échappera-t-il à une condamnation européenne pour discrimination ?. Revue des droits et libertés fondamentaux, Centre de Recherches Juridiques de Grenoble, 2011, 2011, pp.chron. n°09. ⟨hal-02071185⟩

Share

Metrics

Record views

26