Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Relations entre prosodie et marqueurs syntaxiques/discursifs à l’oral en Japonais

Résumé : Cet article propose que l’oral du japonais puisse être analysé sur la base de la théorie de la Grammaire de l’intonation (GI) de MOREL et DANON-BOILEAU 1998. Dans cet objectif, il porte sur deux corpus contrastés : l’information télévisée, dont le style est très proche de l’écrit, et le dialogue spontané, et les examine en se concentrant sur les marqueurs syntaxiques et discursifs. Les résultats révèlent que malgré les différences existant sur les plans syntaxique et prosodique dans l’écrit oralisé, dans l’oral ces deux langues montrent des phénomènes similaires, à savoir que l’intonation représente la fonction de détermination qui définit la structure syntaxique et prosodique et la fonction énonciative. Ce fait permet d’analyser l’oral en japonais par l’indice intonatif en se basant sur la théorie de la GI même si les paramètres doivent être modifiés en fonction des propriétés prosodiques du japonais.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-02016477
Contributeur : Chieko Shirota <>
Soumis le : mardi 12 février 2019 - 16:50:34
Dernière modification le : jeudi 26 mars 2020 - 16:58:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-02016477, version 1

Collections

Relations

Citation

Chieko Shirota. Relations entre prosodie et marqueurs syntaxiques/discursifs à l’oral en Japonais. Elisabeth Richard. Des organisations dynamiques de l’orale, 122, Peter Lang, pp.73-93, 2018, coll. Science pour la communication, 978-3-0343-3136-4. ⟨hal-02016477⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37