« L’urbanisme tri-dimensionnel de Victor Gruen à l’épreuve du “futur prévisible“ des villes nouvelles parisiennes »

Abstract : En 1960, la notoriété de Victor Gruen a gagné l’Europe où le shopping center exerce une véritable fascination. Les sollicitations sont nombreuses pour des missions de consultance mandatées par les dirigeants de grands magasins belges, helvétiques, italiens et français, ou par des institutions comme l’IAURP pour des études sur les villes-nouvelles en projet. Gruen espère trouver en Europe un terrain favorable à l’application des principes qu’il défend alors, ceux-ci étant en accord avec l’idée selon laquelle l’architecture se doit de considérer « l’ensemble des éléments issus de la main de l’homme composant notre environnement ». L’ « urbanisme tri-dimensionnel » est conçu dans cet objectif, comme processus de projet articulant les différentes échelles de conception mais aussi les divers usages, activités, fonctions, les visées des multiples acteurs impliqués – publics et privés – de même que les conditions de faisabilité dans le temps.
Complete list of metadatas

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01985671
Contributor : Catherine Maumi <>
Submitted on : Friday, January 18, 2019 - 11:02:16 AM
Last modification on : Tuesday, February 12, 2019 - 3:28:02 PM

Identifiers

Collections

Citation

Catherine Maumi. « L’urbanisme tri-dimensionnel de Victor Gruen à l’épreuve du “futur prévisible“ des villes nouvelles parisiennes ». Inventer le Grand Paris. Histoire croisée des métropoles, 2018, ⟨10.25580/IGP.2015.0002⟩. ⟨hal-01985671⟩

Share

Metrics

Record views

17