Jouer dans la cité des humanistes. Les confréries de jeunesse à Florence au XVe siècle

Résumé : Dans la Florence de l’humanisme, à partir du début du XV e siècle, prend forme un mouvement confraternel ad hoc pour les jeunes, porteur d’un dessein pédagogique globalisant, partagé par les laïcs et les religieux. À l’intérieur des societates puerorum, adulescentium et iuvenum, les pratiques qui s’adaptent le mieux aux valeurs et aux modèles d’apprentissage de la pédagogie humaniste, ainsi qu’aux attentes morales des réformateurs religieux, sont les représentations sacrées. Ces « piacevoli exercitii » ont une double vocation, civile et morale, qui consiste à éduquer les jeunes par les gestes et par la parole et à les familiariser avec l’art dévot florentin. Cette forme d’éducation totale, qui, à partir de la vue, engage tous les autres sens jusqu’à atteindre la vision de l’âme, enseigne aux confrères, comme à l’ensemble des Florentins, à lire les images sacrées, tout en leur transmettant les vertus incarnées par les personnages bibliques des drames sacrés.
Type de document :
Article dans une revue
Ludica. Annali di storia e civiltà del gioco, Viella, 2016, Jeux éducatifs et savoirs ludiques dans l’Europe médiévale/Educative Games and Ludic Knowledge in Medieval Europe, pp.125-126, 126-134
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01564671
Contributeur : Isabella Tarricone <>
Soumis le : mercredi 19 juillet 2017 - 09:26:02
Dernière modification le : jeudi 18 octobre 2018 - 11:22:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01564671, version 1

Collections

Citation

Ilaria Taddei. Jouer dans la cité des humanistes. Les confréries de jeunesse à Florence au XVe siècle. Ludica. Annali di storia e civiltà del gioco, Viella, 2016, Jeux éducatifs et savoirs ludiques dans l’Europe médiévale/Educative Games and Ludic Knowledge in Medieval Europe, pp.125-126, 126-134. 〈hal-01564671〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46