Ecrire dans l'après-coup de la lecture de l'autre

Résumé : Dans les classes de littérature, le sujet lecteur n'est jamais seul et il souvent amené à réagir à la lecture d'un camarade. Le chapitre analyse deux cas de figure : dans l'activité de "l'écriture dans les marges", un lecteur écrit individuellement après l'un de ses camarades ; quand il y a partage des lectures subjectives, le jeune lecteur peut aussi continuer à écrire, par exemple dans son carnet de lecture. Les exemples retenus à l'école primaire et au lycée permettent de comprendre les fonctionnements de ces deux types d'écriture dans l'après-coup de la lecture d'un autre ou des autres.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
François Le Goff et Marie-José Fourtanier. Les formes plurielles des écritures de la réception, vol. 2. Affects et temporalités, CEDOCEF. Université de Namur, pp.181-201, 2017, Coll. Dyptique
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01495613
Contributeur : Jean-François Massol <>
Soumis le : samedi 25 mars 2017 - 18:32:17
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:27:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-01495613, version 1

Collections

Citation

Jean-François Massol. Ecrire dans l'après-coup de la lecture de l'autre. François Le Goff et Marie-José Fourtanier. Les formes plurielles des écritures de la réception, vol. 2. Affects et temporalités, CEDOCEF. Université de Namur, pp.181-201, 2017, Coll. Dyptique. 〈hal-01495613〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60