Les illustrations du passé archéologique : entre interprétation scientifique, témoignage et mémoire sociale

Résumé : Les recherches archéologiques donnent lieu depuis le XIXe siècle à des représentations graphiques ou plastiques des hommes du passé, de leurs comportements, relations sociales et cadres de vie. Les archéologues utilisent fréquemment d’autres supports que la publication scientifique pour diffuser des informations ou leurs découvertes auprès d’un public plus large que leurs pairs. Ils font ainsi appel à des illustrateurs pour représenter le passé archéologique dans des publications destinées à un large public ou dans des expositions. Cette contribution souhaite interroger le rôle des illustrations du passé archéologique dans le processus de construction sociale du passé. Notre réflexion s’appuie sur des matériaux qui traduisent l’existence sociale de l’illustration dans le contexte scientifique de l’archéologie, et dans le contexte de sa diffusion aux publics. Le corpus se compose d’une part d’entretiens menés avec deux illustrateurs sur leurs pratiques et leurs productions; d’autre part, de documents relatifs à leurs pratiques et productions.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Tardy Cécile et Dodebei Véra. Mémoire et nouveaux patrimoines, Openedition press, 2015, 〈http://books.openedition.org/oep/411〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01290801
Contributeur : Emilie Flon <>
Soumis le : vendredi 18 mars 2016 - 15:31:32
Dernière modification le : mardi 5 septembre 2017 - 14:43:45

Identifiants

  • HAL Id : hal-01290801, version 1

Collections

Citation

Emilie Flon. Les illustrations du passé archéologique : entre interprétation scientifique, témoignage et mémoire sociale. Tardy Cécile et Dodebei Véra. Mémoire et nouveaux patrimoines, Openedition press, 2015, 〈http://books.openedition.org/oep/411〉. 〈hal-01290801〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

153