L’expérience touristique dans les guides : une subjectivité à lire, à écrire, à raconter

Abstract : Cet article traite de l’expérience touristique. A partir d’une analyse communicationnelle d’un dispositif textuel, le guide de voyage, il met en évidence trois manière de faire expérience. Il montre ainsi que l’expérience peut être prise comme fait observé, fait vécu et fait à vivre. Pour mieux saisir cette polymorphie, il propose d’analyser les représentations symboliques des acteurs engagés dans la médiation : l’auteur, le lecteur/voyageur ou co-médiateur et le narrateur. Il montre que ces figures sont doubles : elles se définissent dans le cadre d’une situation d’écriture/lecture (celle de l’ouvrage) mais aussi dans le cadre d’une situation de visite (qui a permis d’achever l’écriture du guide et/ou que le guide invite à réaliser). Il démontre que c’est en manipulant ces figures que les guides construisent des expériences des territoires et révèle que, quelle que soit la forme de l’expérience, celle-ci se joue dans une subjectivité, soit dans un rapport social et touristique au territoire.
Type de document :
Article dans une revue
Belgeo : Revue Belge de Géographie, National Committee of Geography of Belgium, Société Royale Belge de Géographie, 2012, 〈http://belgeo.revues.org/7132〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01290746
Contributeur : Emilie Flon <>
Soumis le : vendredi 18 mars 2016 - 14:51:29
Dernière modification le : mercredi 29 novembre 2017 - 16:41:48

Identifiants

  • HAL Id : hal-01290746, version 1

Collections

Citation

Hécate Vergopoulos, Emilie Flon. L’expérience touristique dans les guides : une subjectivité à lire, à écrire, à raconter. Belgeo : Revue Belge de Géographie, National Committee of Geography of Belgium, Société Royale Belge de Géographie, 2012, 〈http://belgeo.revues.org/7132〉. 〈hal-01290746〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

78