La Conférence de Paris 2015 : Une nouvelle économie politique des changements climatiques

Résumé : La COP21, qui se tiendra à Paris fin 2015 et réunira 195 États, constitue une étape décisive dans la lutte contre le changement climatique. Outre le fait qu’un accord international contraignant est prévu, mais a minima, cette conférence marque, selon Michel Damian et Franck-Dominique Vivien, une évolution dans la conception des négociations sur le climat. L’analyse standard en termes d’internalisation des externalités, privilégiée jusqu’à présent, devrait reculer au profit d’une nouvelle économie politique de l’environnement laissant plus de place à la réglementation et aux politiques nationales. L’approche « par le haut » consistant à répartir entre les pays des objectifs de réduction des émissions devrait être remplacée, ou du moins complétée, par une approche « par le bas » partant des initiatives des États.
Type de document :
Article dans une revue
Problèmes économiques, La Documentation Française, 2015, pp.116-122. 〈http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/libris/9782110099983/9782110099983_EX.pdf〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-01220454
Contributeur : Danièle Revel <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2015 - 13:52:15
Dernière modification le : mardi 18 septembre 2018 - 14:46:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01220454, version 1

Citation

Michel Damian, Franck-Dominique Vivien. La Conférence de Paris 2015 : Une nouvelle économie politique des changements climatiques. Problèmes économiques, La Documentation Française, 2015, pp.116-122. 〈http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/libris/9782110099983/9782110099983_EX.pdf〉. 〈hal-01220454〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

206