La ville peut faire différents choix pour privilégier les piétons [Interview publié]

Résumé : La marche à pied en milieu urbain est-elle une nouvelle tendance ? Les piétons sont en effet de plus en plus nombreux en ville. Cette tendance fait écho à la montée des préoccupations environnementales et de santé publique. En marchant trente minutes par jour, on diminue les risques de maladies cardio-vasculaires et d’obésité, et on améliore les capacités respiratoires et cardiaques. C’est également une pratique économique, qui s’intègre dans une nouvelle façon de penser le « vivre ensemble » : depuis les années 2000, le concept de slow city, ou ville douce, a émergé en Europe. Espaces verts et de loisir, zones piétonnes, essor du commerce de proximité : autant de façons de valoriser la marche à pied.
Mots-clés : piéton mobilité ville
Type de document :
Autre publication
Keo DES IDÉES NEUVES SUR LA MOBILITÉ JUILLET 2011, Kéolis. Interview de Rachel Thomas 2011, pp.22
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-00995541
Contributeur : Rachel Thomas <>
Soumis le : vendredi 23 mai 2014 - 12:24:35
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:22:37

Identifiants

  • HAL Id : hal-00995541, version 1

Collections

Citation

Rachel Thomas, Victoire Chapellier. La ville peut faire différents choix pour privilégier les piétons [Interview publié]. Keo DES IDÉES NEUVES SUR LA MOBILITÉ JUILLET 2011, Kéolis. Interview de Rachel Thomas 2011, pp.22. 〈hal-00995541〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

262