Capital social et développement territorial

Résumé : Les coordinations locales non marchandes ont-elles une incidence sur le développement économique ? Répondre à cette question implique de distinguer les mécanismes auxquels les coordinations entre agents renvoient. Les coordinations locales génèrent deux types d'externalités positives : le premier se rattache à des questions de collecte et de circulation de l'information et le second se rapporte à l'action collective. Cet article expose dans sa première partie la notion, la nature et les mesures du capital social qui s'inscrit dans trois types de relations sociales : inter-groupe, intra-groupe et environnementales. La seconde partie présente l'approche du développement territorial où l'espace vécu par les acteurs est posé au coeur même des processus de développement et de création de valeur. Les différentes configurations du territoire sont recensées nous permettant de mettre en évidence l'intérêt d'une institutionnalisation du capital social.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
Notes de Recherches, n°11-01, IREGE, Université de Savoie. 2011
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-00980977
Contributeur : Cécile Perret <>
Soumis le : samedi 19 avril 2014 - 18:50:18
Dernière modification le : mardi 22 avril 2014 - 10:38:09
Document(s) archivé(s) le : lundi 10 avril 2017 - 15:34:35

Fichier

Article_capital_social_et_dA_v...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00980977, version 1

Collections

Citation

Cécile Perret. Capital social et développement territorial. Notes de Recherches, n°11-01, IREGE, Université de Savoie. 2011. 〈hal-00980977〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

274

Téléchargements de fichiers

1510