Le recours à l'esthétique peut-il favoriser l'émergence d'un environnement public ?

Résumé : Dans cet article je voudrais explorer un phénomène récent, la transformation de l'espace public en environnement public. Selon moi, cette évolution se produit lorsque l'espace public, dans sa double dimension spatiale et politique, est profondément transformé par la généralisation de l'urbain, l'aggravation de la crise environnementale et la montée des revendications de justice s'y rapportant. J'analyserai la notion d'environnement public à partir de deux hypothèses. 1) De même que l'espace public était structuré par les questions de justice, les enjeux d'inégalités environnementales sont déterminants dans le nouvel environnement public. 2) Le recours à l'esthétique favorise ce passage à l'environnement public notamment parce qu'il permet d'atténuer les inégalités environnementales. Pour tester ces hypothèses, je présenterai trois enjeux où le déploiement d'un environnement public se heurte à l'existence d'inégalités environnementales dont le traitement pourrait s'appuyer sur le recours à l'esthétique : le paysage, le risque environnemental (illustré par la crue du Var de novembre 1994), et la ruralité (illustrée par les chasseurs de palombe du Gers).
Complete list of metadatas

Cited literature [25 references]  Display  Hide  Download


http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-00978139
Contributor : Jacques Lolive <>
Submitted on : Monday, May 5, 2014 - 12:25:16 PM
Last modification on : Tuesday, March 13, 2018 - 4:40:05 PM
Long-term archiving on : Monday, April 10, 2017 - 12:09:29 PM

Files

article_photos.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-00978139, version 1

Collections

Citation

Jacques Lolive. Le recours à l'esthétique peut-il favoriser l'émergence d'un environnement public ?. Jacques Lolive, Serge Dufoulon. Esthétiques des espaces publics, L'Harmattan, pp.13-47, 2014, 978-2-343-02584-1. ⟨hal-00978139⟩

Share

Metrics

Record views

530

Files downloads

2437