Configurations, prises et propositions

Résumé : Les approches en termes de perception des risques visent à produire l'acceptabilité des projets en transformant la perception émotionnelle, irrationnelle et sous-informée des profanes au moyen d'une bonne communication sur les risques. En France, la communauté des chercheurs en sciences sociales, constituée autour des approches en termes de risques collectifs, a combattu ces manières de poser le partage risque objectif et risque subjectif et les risques d'instrumentalisation qu'elles faisaient peser sur la recherche académique. Ce courant d'analyse se consacre davantage à l'analyse des modalités de mise en forme des risques, la manière dont ils émergent ou non comme problèmes et leur prise en charge par différents acteurs, organisations et outils (techniques, procédures, langages). Il analyse les modalités selon lesquelles les acteurs s'organisent pour visibiliser et publiciser un risque : les mobilisations variées qui permettent l'accès aux médias, l'ouverture d'un espace public spécifique et l'inscription sur l'agenda public. De cette multiplicité, il résulte des analyses très fines mettant l'accent sur la construction du risque. Cependant on peut relever une limite possible de ces approches : un biais sociocentriste où la focalisation excessive sur la construction du risque par les acteurs conduit à négliger l'événement, le phénomène " naturel " ou l'accident, qui est à l'origine de la crise. C'est pourquoi, sans remettre en cause ces acquis des analyses en termes de risques collectifs, peut-être est-il temps à présent de les confronter à une exigence que les approches en termes de perception du risque prétendaient affronter : l'exposition des personnes " au verdict d'épreuves de réalité, de quelque chose d'extérieur à elles avec laquelle elles doivent composer " . Pour aborder ces questions, nous utiliserons des réflexions tirées, pour l'essentiel, de la sociologie des sciences et de la géographie ; nos exemples proviennent d'une recherche achevée sur les inondations du Var de l'automne 1994 et d'une recherche qui se termine sur la gestion des boues de stations d'épuration .
Type de document :
Article dans une revue
Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2004, pp.7-15
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-00978123
Contributeur : Jacques Lolive <>
Soumis le : lundi 5 mai 2014 - 12:12:52
Dernière modification le : mardi 13 mars 2018 - 16:40:05
Document(s) archivé(s) le : mardi 5 août 2014 - 11:01:06

Fichier

ARU2.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00978123, version 1

Collections

Citation

Jacques Lolive. Configurations, prises et propositions. Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 2004, pp.7-15. 〈hal-00978123〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

245

Téléchargements de fichiers

165