Les politiques à "boîte noire" sont-elles négociables ? Éléments d'analyse du conflit du TGV Méditerranée

Résumé : Lorsque l'action publique porte sur des projets techniques, les débats politiques traditionnels n'ont plus de prise sur elle. L'exemple des Trains à Grande Vitesse nous permettra d'interroger le caractère démocratique des politiques à haute teneur technologique. Des choix techniques et politiques se sont étroitement mêlés dans les années soixante, avant de devenir le référentiel durci d'une politique dans les années quatre-vingt-dix. Que se passe-t-il quand cette politique est remise en cause ? Le conflit du TGV Méditerranée parviendra-t-il à rouvrir cette boîte noire ?
Type de document :
Article dans une revue
Espaces et societes (Paris, France), Erès, 1999, pp.41-63
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/hal-00978103
Contributeur : Jacques Lolive <>
Soumis le : samedi 12 avril 2014 - 13:27:47
Dernière modification le : mardi 13 mars 2018 - 16:40:05
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 juillet 2014 - 10:45:31

Fichiers

E_S.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00978103, version 1

Collections

PACTE | UGA | AOM

Citation

Jacques Lolive. Les politiques à "boîte noire" sont-elles négociables ? Éléments d'analyse du conflit du TGV Méditerranée. Espaces et societes (Paris, France), Erès, 1999, pp.41-63. 〈hal-00978103〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

282

Téléchargements de fichiers

343